COVID 19 : évolution des restrictions de déplacements

Il est désormais possible de se déplacer pour rejoindre le club sportif au sein duquel on est licencié :– Ce site de vol est dans votre département de résidence : pas de limite de distance ;
– Ce site de vol est dans le département voisin : limite de 30 kilomètres de mon domicile.

Les Préfectures ont reçu une note du Ministère des Sports en ce sens. Il appartiendra à chaque aéromodéliste de se munir d’un justificatif de domicile, ainsi que d’une preuve de souscription d’une licence 2021.

Ou, à défaut, d’une preuve liée à une cotisation au sein d’un club affilié à la Fédération. Cette preuve de licence est disponible et imprimable sur votre espace licencié.

A noter que ces dispositions s’appliquent aux terrains des clubs sur lesquels l’accès est limité et les mesures sanitaires s’appliquent conformément aux recommandations déjà émises.

Il est fortement recommandé de pratiquer les autres activités tel que le vol de pente ou la pratique hors terrain principal des clubs dans le respect des 10km et en limitant les regroupements à 6 personnes.

Il convient également de se renseigner sur les dispositions qui pourraient être complétées par les autorités locales.

RÉSUMÉ : déclinaison des décisions sanitaires pour le sport à partir du 8 avril 2021 préparé par le Ministère des Sports

COVID 19 : Confinement et couvre-feu

L’information mise en ligne sur le site du ministère, indique que la pratique en club en extérieur est possible dès lors que l’on reste dans un rayon de 10 km autour de son domicile. Cela concerne aussi les activités avec des jeunes.Munissez vous d’un justificatif de domicile.

Vous trouverez également un résumé de la situation sur ce tableau de déclinaison des décisions sanitaires pour le sport à partir du 20 mars 2021 préparé par le Ministère des Sports

FFAM – Protocole des activités aéromodéliste – Mise à jour !

Vous trouverez ci-contre le protocole de reprise des activités d’aéromodélisme qui précise les modalités de la pratique de l’aéromodélisme, et rappelle le protocole sanitaire qui doit être mis en œuvre.

Il convient de se renseigner d’éventuelles restrictions prises localement par les préfectures et/ou les mairies.
Ce protocole est applicable à partir du 15 décembre et jusqu’au 7 janvier inclus. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des décisions gouvernementales, il pourra ensuite être modifié.


Lire le guide